angels-is-america- kia-labeija

Vous ne connaissiez pas Kia Labeija? Moi non plus, jusqu’à la semaine dernière.

Je vous raconte… Suite à l’article sur Gabriel Garzòn-Montano, un copain m’a envoyé un sms disant : « Ecoute ce titre, je pense que tu aimeras. On y voit Bogota ». Effectivement j’ai vu Bogota. Mais j’ai surtout été impressionnée par la performance de la guide touristique! Une magnifique danseuse interprétant une chorégraphie de voguing avec grâce et technique.

Vous vous souvenez le voguing ! Oui. « Come on Vogue, let your body move to the music ». La fameuse danse venue des clubs gay et « trans » new yorkais dans les années 70 et remise aux goût du jour par Madonna. Les danseurs homosexuels et transexuels (afro américains et latinos) tapaient la « pose mannequin » à l’occasion d’événements au cours desquels les différentes équipes de danseurs s’affrontaient en chorégraphie autrement appelés « balls ».

Le titre c’était « Dove » de Pillar Point.

L’artiste ; Kia Labeija « Daughter of house of Labeija, one of the legendary children, and a Icon in the Making ». Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Vice.

A 25 ans, Kia Michelle Benbow -de son vrai nom- est lumineuse. Son talent (protéiforme) est indéniable. Elle est danseuse, photographe, performeuse et un peu poétesse. Il faut dire qu’elle a fait ses classes à la Juilliard School (une prestigieuse école privée de spectacle à NY et de réputation internationale) et à « la » Ailey School (école de danse d’Alvin Ailey).

Kia Labeija a également cofondé un collectif d’artiste du nom de GenAIDS qui a pour but de penser le SIDA et le VIH avec une approche artistique basée sur la vie et non plus sur la peur et la mort. En tant femme noire séropositive, l’artiste veut donner la parole aux personnes vivant avec le VIH et qui sont sous-représentées à savoir les femmes, les minorités et les enfants nés avec le virus de mères non diagnostiquées. Comme elle.

kia-labeija-mommy

Intersectionnalité quand tu nous tiens…

Le VIH n’est pas la mort, on peut vivre avec ; être jeune, être sensuel(le), avoir des sentiments.

Le VIH n’est pas mort, il continue d’infecter des millions de personnes dans le monde ainsi 2 millions de personnes ont été nouvellement infectées en 2014 dont 220 000 enfants.

Le VIH c’est aussi la vie. En effet, en 2013, 36 millions de personnes vivaient avec le virus. Des personnes telles que vous et moi.

«Strike a pose»

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partage cet article

Ecrit par Le Miroir

Laisse un commentaire