Jada et Will Smith

A l’occasion du « Martin Luther King’s Day », Jada Smith a appelé au boycott de la 88ème cérémonie des Oscars. Pour la deuxième année consécutive, la liste des nominés ne mentionne aucun Noir. Les Oscars sont « So White », et cela ne peut plus durer. Son message est relayé par les réseaux sociaux et les journaux. Son mari, Will Smith, le réalisateur Spike Lee, Lupita Nyong’o et Don Cheadle annoncent leur intention de ne pas se rendre aux Oscars. Sous la pression, l’Académie des Oscars décide d’adopter des mesures pour que les minorités et les femmes soient mieux représentées.

Cependant, des voix s’élèvent contre la « blacktress » Jada Pinkett Smith.

Ainsi Janet Hubert, la vraie Tante Vivi (dans la série le Prince de Bel Air) lui reproche son hypocrisie. Jada ne serait montée au créneau que par colère et vengeance. En effet, son acteur de mari n’a pas été nominé pour son interprétation d’un médecin africain-dont l’accent laisse à désirer- dans le film « Concussion ». Et pourtant, le rôle était taillé pour que Will Smith remporte LA statuette. Mais bon, d’après Julie Delpy, il serait quand même plus difficile d’être une femme à Hollywood que d’être Noir(e). Pire encore, le boycott serait l’expression d’un « racisme anti-blanc » de la part des acteurs afro américains. D’après Charlotte Rampling : « C’est du racisme anti-blanc. Peut-être que les acteurs noirs ne méritaient pas d’être dans la dernière ligne droite.»

Tante-Vivianne-Jada-Smith-Clash-Boycott-Oscar

QUOI?!?!?!?!?! Non, ce n’est pas dans cet article que je vais exploser. Bien que l’utilisation de l’expression“racisme anti-blanc”(expression qui laisse supposer qu’il existe plusieurs formes de racisme) me mette hors de moi. Je résumerai la situation en disant que Madame Rampling est une actrice de talent. Mais elle aborde un sujet qui apparemment la dépasse…de loin. Ce n’est pas dans cet article que je rétorquerai à Julie Delpy qu’elle est un peu à côté de la plaque et que si le concept d’intersectionnalité existe c’est parce qu’il existe des femmes…noires.

Non! Il s’agit d’un article dans la rubrique “HOLLYWOOD SUR SEINE”. Il s’agit de relayer des “gossips” fondamentalement infondés avec placidité.

Ce qui nous intéresse en l’occurrence c’est l’outing couplé de Jada et Will Smith effectué par Alexis Arquette (la sœur de Patricia, Rosanna et David). « And so what », me direz vous ? Les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent dans leur chambre à coucher du moment que cela repose sur le consentement.

 

Alexis-Arquette-L-A-Story-Jada-et-Will-Smith

 

Certainement, mais pourquoi nous vendre cette façade, si jamais cette rumeur se révélait fondée ? L’homophobie -à Hollywood et fortiori dans la communauté noire- est telle que ces acteurs et leur entourage pensent que leur carrière s’arrêterait nette. Ils seraient finis. Comme si être gay était une tare, une perversité. Hey, nous sommes au XXIème siècle ! Si même les célébrités se cachent, imaginons ce que vivent les homosexuels « ordinaires » à travers le monde. Être homosexuel(le) et Noir(e), est-ce le tabou ultime ?

L-A-Story-James-frey-Jada-Will-Smith

Alors Jada et Will feraient semblant. Je ne pensais pas qu’une telle forfaiture était possible. Et pourtant, j’avais lu quelques années auparavant « L.A Story » le livre chorale de James Frey. Cent personnages, cent destinées, cent rêves, un décor; Los Angeles. Parmi ces destinées, celle d’Amberton Parker. Acteur d’une extrême beauté, narcissique et adulé, il tombe si éperdument amoureux (d’un homme noir) qu’il met en péril sa carrière.

L’originalité de l’histoire réside dans le fait qu’il est marié à une actrice tout aussi célèbre et homosexuelle que lui.

« Bien que leur mariage soit une imposture et leur image publique une grossière distorsion de la réalité, ils sont vraiment les meilleurs amis du monde (…) Cela facilite la mascarade. ». « Il sait qu’il doit interpréter l’Amberton public, et cacher le vrai, le gay »

« Il lui sert son speech tout prêt, je suis marié, j’adore ma femme nous avons trois enfants (tous conçus en éprouvette) ».

Amberton et Casey Parker font partie de la catégorie des stars hétérosexuelles en public et homosexuelles en privé. A l’instar des Smith selon Alexis Arquette. Cette mise en scène perpétuelle a provoqué l’ire de l’actrice transsexuelle. À l’occasion de l’appel au boycott des Oscars par Jada Smith, elle les a « outés » dans un post assassin sur Facebook qu’elle a retiré depuis : “Quand Jada révèlera son homosexualité et que son mari admettra que son premier mariage s’est terminé quand sa femme l’a surpris au lit avec son mentor Benny Medina… Là je prendrais en compte ce qu’ils disent

Jada et Will fesses

Puis elle s’en est prise directement à l’ex-femme de Will Smith en l’accusant de garder le silence sur l’orientation sexuelle de l’acteur contre rémuneration. “Elle a été sa PREMIERE épouse. Payée pour se taire.” Madame Fletcher ex-Madame Smith a répliqué dans une video sur Facebook “Will était hétéro en 1992 et il l’est toujours en 2016”.

Ce n’est pas la première fois que l’on essaie “d’outer” le Prince de Bel Air. On lui a d’ailleurs prêté une relation avec le chanteur Treyz Song. Et puis, sa proximité avec l’Eglise de scientologie laisse penser qu’à l’instar de Tom Cruise ou John Travolta, il y aurait anguille sous roche.

Le public est voyeuriste et avide. Les strass et les paillettes d’Hollywood ne lui suffisent plus. Il veut voir “backstage”et tant mieux si c’est trash. Catharsis. Hollywood c’est le Mont Olympe. Comme les dieux et déesses de la mythologie grecque, les stars se compromettent pour notre plus grand plaisir. Avec l’avènement de l’ère de la télé réalité, les peoples “font pipi et caca” devant la caméra, combien de temps l’aura mystérieuse des stars hollywoodiennes continuera-t-elle de rayonner?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partage cet article

Ecrit par Le Miroir

Laisse un commentaire